EN LUMIERE

Afin d’accomplir nos projets, nous comptons sur la générosité d’une longue liste de partenaires pro bono, qui consiste de sociétés d’avocats jouissant d’une grande réputation, d’avocats et de juristes de haut niveau, d’académiques, de traducteurs, de critiques d’art et d’autres professionnels nous assistant en offrant  leur expertise sans frais. Nous sommes profondément reconnaissants de leur contribution et leur engagement à notre mission de garantir et protéger les droits des artistes. Nous vous présentons quelques uns de nos partenaires ci-dessous:

Niklas Dahlbeck

Niklas est titulaire du diplôme de la Formation Nationale des Juges en Suède. En 2017, après deux ans au service du Tribunal de Grande Instance, il a décidé de changer de voie professionnelle, en s’intégrant aux  équipes du Stockholms Advokatbyrå, une société d’ avocats à Stockholm, spécialisée au Droit de l’Immigration. Engagé à la protection des droits des groupes les plus vulnérables, Niklas se rend compte qu’en utilisant son expérience et ses connaissances aquises pendant son service à la Cour, il pourrait aider davantage les individus vulnérables. Niklas est aujourd’hui un fier Avant Garde Lawyer, réactif et toujours à l’aide quand AGL a sollicité ses services, pour offrir de l’assistance pro bono dans le cas du chanteur égyptien Ramy Essam.

Thomas van Houwelingen

Thomas a fait des etudes de Droit et de Langue et Civilisation française à l’Universisté de Leiden. En tant qu’avocat, son domaine de compétences est les aspects du Droit du travail à l’immigration. Son travail est ciblé aux demandes de permis de travail et de séjour pour des travailleurs qualifiés, ainsi qu’aux demandes de parrainage. Il offre ses conseils juridiques à des grandes entreprises au niveau international, des petites et moyennes entreprises, ainsi que des organisations non gouvernementales, comme AGL. La contribution de Thomas dans le cas du musicien iranien Sajad Sepehri a été impeccable. Thomas a fait preuve de ses amples connaissances et de son engagement, tant au cas de Sajad qu’ à la mission d’ AGL.


Hongseok Yang

Hongseok Yang est un avocat coréen spécialisé en matière de Droit pénal. Tout au long de sa carrière, il s’est engagé à des nombreux cas d’intérêt public et, plus spécifiquement, à des cas relatifs à la protection de la liberté d’expression et de la vie privée. En tant que Chef du Centre du Droit de l´Intérêt public pour la Solidarité du Peuple et la Démocratie participative (PSPD), une organisation non gouvernementale dédiée à la promotion de la participation des citoyens au processus décisionnel des gouvernements et aux reformes socio-économiques, ses efforts ont mené à des nombreux jugements monumentaux sur la liberté d’ expression.
Diplômé du Hanyang University’s College of Law et member du barreau coréen depuis 2014. En 2017, il a terminé son stage auprès de l’ Institut coréen de Recherche et Formation judiciaire, de la Cour Suprême de Corée. Depuis, il a travaillé en tant qu’avocat, pour Korea Legal Aid Corporation et en tant que défenseur public au Tribunal de Grande Instance de Suwon. Actuellement, il est un des partenaires principaux de Yigong, la plus fameuse société d’avocats spécialisée en matières d’intérêt public en Corée du Sud. Il est un des criminologues les plus réputés du pays. Malgré son profil et sa charge de travail, Hongseok n’a pas hésité d’accepter le cas de Taeyong et de le réprésenter dans un procès qui fut largement médiatisé. Hongseok a consacré des nombreuses heures de travail pro bono aux côtés d’AGL, dédiées à la recherche et l’organisation de la stratégie de défense de Taeyong.


Teri Kang

Teri Kang est une avocate coréenne spécialisée dans le domaine des procédures relatives aux droits des immigrés, des familles multiculturelles ainsi que dans les domaines de  la protection de la liberté d’ expression. Elle travaille sur des procès relatifs à l’intérêt public. Elle est conseillère juridique au Centre du Droit de l´Intérêt public pour la Solidarité du Peuple et la Démocratie participative (PSPD), une organisation non gouvernementale dédiée à la promotion de la participation des citoyens au processus décisionnel des gouvernements et aux reformes socio-économiques. Titulaire d’ un diplôme en Droit du Seoul National University College of Law, elle est membre du barreau coréen depuis 2010. Elle a effectué un stage à l’ Institut de Recherche et de Formation judiciaire, de la Cour Suprême de Corée. Par la suite, elle a travaillé comme avocate au sein du groupe  Amorepacific Corporation et dans une société d’avocats spécialisée en droit international des affaires, avant d’ouvrir son propre cabinet d’avocats. Depuis  2019, elle travaille pour Yigong, la plus fameuse société d’avocats spécialisée en matière d’intérêt public en Corée du Sud. Terri était la deuxième juriste impliquée dans le procès pénal de Taeyong et le représente en tant qu’avocate au sein du process civil à Séoul. La contribution de Terri aux travaux d’ AGL compte plus que 7 mois de travail pro bono.


Ümit Kilinç

Un ancien juriste du Registre de la Cour européenne des Droits de l’Homme, Umit est un avocat expert en matière de Droits de l’Homme, spécialisé dans le domaine de la protection de la liberté d’expression et du droit de l’immigration. Professeur à l’Université de Strasbourg, il a publié des nombreux articles relatifs à la protection des Droits de l’Homme et la Turquie face à la Convention européenne des Droits de l’Homme. Il est souvent invité à donner des conférences portant sur des questions relatives à ses domaines d’expertise, dans le cadre de nombreux événements. Umit a travaillé pro bono sur le cas du musicien kurde Ferhat Temel. Il a représenté le musicien auprès de la Cour nationale d’Asile. 

 

Kyoungmi Oh

Kyoungmi est une historienne de l’ art en train de terminer son doctorat en Politique culturelle digitale à l’Université Nationale des Sciences et de la Technologie à Séoul. Kyoungmi travaille à l’Association Syndicale des Artistes, une organisation dédiée à la protection et la creation des environnements créatifs sécurisés pour les artistes. Avant de prendre ses fonctions dans le cadre de son poste actuel, elle a travaillé pendant cinq ans au Centre pour la Théorie et la Culture des Femmes. Kyungmi fait partie de l’équipe de défense de Terri Jeong. Son temoignage d’ experte au tribunal a joué un rôle prépondérant menant à un résultat en faveur de l’artiste.


Don Karl

Don Karl dit Stone est un graffeur, auteur et éditeur. Il fait son apparition sur la scène artistique des graffiti en 1983, étant un des premiers graffeurs en Allemagne. En 1986, il a publié son premier livre sur les graffiti des trains, intitulé “Die Züge gehören uns” (Les trains nous appartiennent), chez Heyne Verlag. Des nombreux livres et articles ont suivi son premier ouvrage. Tout au long de sa carrière, il a participé à des nombreuses expositions internationales d’art urbain et en a organise d’autres. Parmi celles-ci , figurent Cubabrasil et White Wall Beirut. Son projet en cours, Arabic Graffiti a mené à plusieurs événements, expositions et collaborations au Liban, en Égypte, en Tunisie, sur internet, en Jordanie, en France et dans d’autres pays. Il fait partie des groupes  Homeland Hackers,et The Arabian Street Artists. . Il a une expérience professionelle considérable en tant qu’éditeur. Il est le fondateur de la maison d’éditions From Here to Fame et il est partenaire à la maison d’éditions On the Run. Don était  témoin expert dans l’affaire de Terry Jeong. 

Park Kyung-Sin

 K.S. Park est un des membres fondateurs d’ Open Net Korea, et a publié plusieurs articles académiques en matière de liberté  d’ expression, vie privée, diffamation, droits d’auteur, droit international des contrats etc. (publiés dans Freedom House reportNew York Times). Il a donné des avis d’expert dans des procès relatifs à la liberté d’expression et au droit à la vie privée, concernant  les cas de Minerva, le droit des systèmes des ‘noms réels’ de l´Internet, la sédition militaire, le boycottage  des journaux par les consommateurs et  Park Jung-Geun, qui a été mis en détention pour avoir retwitté des citations du gouvernement de la Corée du Nord. K.S. Park a été le juriste chef de file dans l’affaire de Terry Jeong.

Hyun-Soo Lim

Hyun-Soo était boursière Robina en 2019, à la Cour européenne des Droits de l’Homme, et subventionnée par le Centre International Orville H. Schell Jr. pour les Droits de  l’Homme. Elle est diplômée de la Faculté de Droit de Yale. Ses études ont été ciblées au Droit international et à la protection des Droits de l’Homme. Hyun-Soo est née en Corée du Sud et a grandi au Canada. Elle a fait partie de l’équipe de défense dans l’affaire de Terry Jeong, en tant que traductrice.

Katia Hermann

Katia Hermann est une historienne de l’art indépendante franco-allemande. Elle est écrivaine, conservatrice et gestionnaire de projets culturels. Née en 1971 à Paris, elle a fait des études de gestion culturelle à  l’ESIAG (Ecole Supérieure Internationale d’Art et de Gestion) à Paris (1991-1994). Elle est titulaire d’ un diplôme de Master en Histoire de l’art moderne et contemporain de l’ Université Paris I. Panthéon Sorbonne (1997). Les expositions thématiques organisées par Katia Hermann sont ciblées à l’Art moderne et contemporain. Entre autres, Hermann a géré les projets des expositions organisées au sein de l’ Expo 2000 à Hannovre et a été conservatrice de nombreuses expositions  organisées par Kulturstiftung Schloss Britz, House of World Cultures, Freies Museum, ainsi que par des nombreux espaces de création artistique indépendants. Katia a été temoin expert dans l’affaire de de Terry Jeong. 

Kelsey Waxman

Kelsey Waxman est une chercheuse et traductrice spécialisée dans le domaine de la protection internationale des Droits de l’Homme dans les Régions du Moyen Orient et de l’ Afrique du Nord. Kelsey a récemment travaillé sur la mediation en matières de politiques d’asile et d’immigration en Europe et dans la Région de la Méditerrannée, au sein des projets du Haut-Commissaire des Nations unies pour les Réfugiés, à Malte.  Kelsey est titulaire d’un diplôme de Master de l’Université d’ Oxford (Linacre College), en  ‘Refugee and Forced Migration Studies’  (2019), ainsi que d’un diplôme de Licence (Bachelor) en Histoire et Langue et Littérature arabe de l’Université de Berkeley, Californie (2016). Basée à Chicago, Illinois, elle parle anglais, français et arabe. Kelsey a fait partie de l’équipe de défense de Shady Habash en tant que traductrice. Ses aptitudes linguistiques ont fait de son travail un des plus précieux atouts de l’équipe!

Sana Sekkarie

Sana est une étudiante en Master de Sécurité à l’ Université de Georgetown. Elle est titulaire d’une Licence de l’Université de Virginia et a travaillé en tant que chercheuse en matières relatives à la Syrie pour Atlantic Media, ainsi que pour le Département d’ Études politiques de l’Université de Virginia. Elle a été traductrice de l’arabe vers l’anglais dans le cas de Shady Habash.  Son travail proactif et sa réaction rapide aux appels d’urgence d’ AGL, ont  aidé les équipes à gérer le cas de manière efficace.